Cours par correspondance : c’est aussi possible post-bac !

Les formations à distance sont faites pour les personnes ne pouvant pas suivre des cours dans un établissement, pour des raisons familiales, médicales ou professionnelles par exemple. En France, de nombreux étudiants préparent une option pour leur baccalauréat (une troisième langue par exemple) grâce à des cours par correspondance… voire le baccalauréat dans son intégralité. Cependant, ce que beaucoup ignorent sans doute, c’est que la formation par correspondance est également accessible post-bac.
Il est possible, par exemple, de passer une licence de communication en suivant par correspondance les mêmes cours que ceux dispensés à l’université. En effet, si certaines universités se chargent directement d’envoyer les cours aux étudiants concernés ou de les poster sur la plateforme de l’université, d’autres passent par des organismes de formation par correspondance comme le CNED. De cette manière, il est même possible pour un étudiant français de suivre des cours dispensés à Harvard en visionnant depuis son domicile les vidéos des « masterclasses » (« cours magistraux »). Avec le développement rapide d’Internet, la plupart des programmes de formation à distance utilisent maintenant des salles de classes virtuelles en proposant des systèmes de formations assistées par ordinateur et en mettant à la disposition des étudiants de nombreux outils de communication.

Les universités habilitées à décerner une licence à leurs étudiants peuvent également diplômer des étudiants ayant suivi une formation à distance. En optant pour les cours par correspondance, les étudiants peuvent progresser à leur propre rythme car leurs horaires sont plus flexibles et il est rare que le diplôme mentionne qu’il a été obtenu au terme d’une formation à distance.

Aux Etats-Unis, la formation par correspondance est également possible. Le « bachelor » américain correspond plus ou moins à notre licence française, si ce n’est que chaque bachelor comprend une matière principale et plusieurs autres matières moins importantes. Les étudiants suivant les cours à distance doivent donc, au même titre que leurs pairs fréquentant l’université, choisir une « major » (la matière principale, c’est-à-dire leur spécialisation) qui figurera sur leur diplôme.
La formation par correspondance est souvent peu coûteuse, mais elle requiert un vrai sérieux et une très bonne organisation dans son travail. Si vous êtes en mesure de vous déplacer sur le campus universitaire et que vous n’êtes soumis à aucune contrainte particulière, le mieux reste encore de suivre votre licence de communication à l’université.

Catégorie du site:
Visitez le site:
Tous les droits réservés 2017